Le polyamour est un terme qui peut prêter à confusion. Il est souvent associé au libertinage, à l’échangisme ou encore à la polygamie. Mais en réalité, le polyamour n’est pas uniquement basé sur la relation sexuelle. Il est aussi question de sentiments et d’amour. Une personne polyamoureuse n’a pas de relation exclusive, elle peut tomber amoureuse de plusieurs personnes. 

Nombreuses sont les personnes partagées sentimentalement, le choix peut être rude. Lorsqu’on est jeune, les premières expériences amoureuses sont d’ailleurs compliquées à gérer. Entre la rencontre de plusieurs personnes, son orientation sexuelle et les sentiments qui s’installent, on a tendance à s’y perdre.

Alors que la majorité des personnes se penchent vers une relation monogame, les polyamoureux ont fait le choix de ne pas choisir. Ils décident de laisser naître l’amour ailleurs même en étant déjà engagés. La relation se base ainsi sur la confiance et la transparence. Une manière d’éviter les tromperies. C’est le cas d’Angie, jeune comédienne de 21 ans : « Je ne comprenais pas ce que c’était que le polyamour, je ne savais même pas que ce terme existait. J’aimais simplement deux personnes à la fois.« 

Une situation qui peut ne pas être comprise par les proches. « Je me suis renseignée sur Internet pour comprendre le polyamour et avoir les bons arguments pour l’expliquer », poursuit Angie. Pour les polyamoureux, la monogamie n’est pas le propre de l’homme. Ils partent du principe qu’une seule et même personne ne peut pas combler la totalité de leurs besoins. 

Pour mieux comprendre ces relations, nous sommes partis à la rencontre d’Angie, de sa mère, d’Olivier, et de la sexothérapeute Jeanne Marie Vidon.

Mickaël ROBERT, Victoria PHILIPPE, Clément GRANON & Grégoire NOALLY

Laisser un commentaire