quiz sur les idées reçues sur le sperm

Le sperme, l’objet d’un nombre incalculable de rumeurs, de légendes, et d’idées reçues. Il y a énormément de fantaisie qui tourne autour de la semence masculine, mais êtes-vous sûr de bien la connaitre ? Voyons ensemble dix choses à savoir sur le sperme à travers ce questionnaire. Vous aurez une ou plusieurs réponses selon les questions.

Déjà, le sperme c’est quoi ? C’est un liquide produit par l’homme, composé de trois substances : les spermatozoïdes fabriqués par les testicules, le liquide séminal qui provient des vésicules séminales, et le liquide prostatique de la prostate. Lorsqu’il y a orgasme chez l’homme, ce joyeux cocktail est « éjecté » lors de l’éjaculation.

De quoi est fait le sperme?

Voici le questionnaire sur les idées reçues à propos du sperme.

L’éjaculation envoie plus ou moins de liquide selon l’excitation. Mais les quantités restent sommes toutes assez réduites, entre deux et six millilitres, soit une cuillère à café. En une éjaculation plusieurs millions, environ 100 millions de spermatozoïdes par millilitre sont éjectés. Mais les médecins sont formels, la quantité n’affecte pas la qualité.

Les idées reçues

Maintenant que nous connaissons mieux ce qui compose le sperme, nous pouvons nous pencher sur les légendes qui l’entoure. Au fil des années, entre blagues, fake news et fausses études scientifiques, de nombreuses pratiques plus ou moins dangereuses se sont propagées.

Testez vos connaissances avec ce quesionnaire, et partagez-nous votre score !

Les idées reçues sur le sperme

Voici les idées reçues et les informations assez peu connues sur le sperme.

Vous avez fini le quiz ? Passons aux explications.

En ce qui concerne la façon d’atteindre leur but, la très grande majorité des spermatozoïdes est mobile. On parle de motilité. Elle peut être active avec le déplacement en ligne droite plutôt rapide, une progressive en cercle. Une non progressive ou le spermatozoïde n’est pas assez puissant pour se déplacer, et les derniers, les spermatozoïdes immobiles. Mais sans l’aide des muscles utérins, notamment pour remonter les trompes de Fallope, il leur serait presque impossible d’atteindre seul leur objectif.

Pour la durée de vie d’un spermatozoïde, le maximum est de cinq jours. Cela dépend exclusivement de l’endroit où ils vont finir. Si on éjacule dans un bain chaud, ils mourront quasi instantanément. Sur une surface sèche ou froide, leur durée de vie est de quelques minutes. Mais dans le vagin, ils bénéficient de muqueuses protectrices, comme la glaire cervicale, qui va les entretenir jusqu’à cinq jours pour permettre aux spermatozoïdes d’atteindre leur objectif. C’est aussi cette glaire qui va trier les fertiles et infertiles (qui ne bougent pas ou qui sont déformés).

Entre chaque éjaculation, il faut attendre à minima quelques heures. Mais pour une nouvelle éjaculation optimale, avec assez de spermatozoïdes, il faut à peu près deux jours.

La légende du masque anti-âge au sperme est faux. Il n’y a aucune étude et aucune vertu appartenant au sperme qui nous le laisse penser. Malgré la présence de vitamines et de minéraux essentiels, ils sont présents en si petite quantité qu’ils sont insignifiants à grande échelle. Ils ne servent que pour nourrir et maintenir la qualité des spermatozoïdes.

En réalité, les testicules ont une température plus basse que le corps, aux alentours de deux degrés en dessous (35°C contre 37°C). Mais rien n’indique que le froid augmente la qualité du sperme. Au contraire, la chaleur la détériore. Il faut, dans l’idéal, maintenir une température légèrement plus basse pour conserver une bonne qualité.

Effectivement, l’allergie au sperme existe, et dans certains cas, elle peut être assez sévère. Heureusement, c’est assez rare. C’est le même fonctionnement qu’une allergie normale, avec les spermatozoïdes qui vont être pris comme une menace par le système immunitaire. En cas de contact, il peut y avoir des rougeurs, des démangeaisons, ou des douleurs dans la zone concernée. La réaction est immédiate. Il y a des tests pour savoir si vous êtes allergique ou non, et le préservatif reste le meilleur moyen de se protéger, pour les allergies en plus du reste.

L’inactivité est en effet néfaste pour la fertilité. La position assise et le manque de mouvement interfère avec la production de spermatozoïdes actifs. Une étude relie aussi le surpoids et l’obésité à une baisse de quantité, voire même de qualité. Tout est encore une fois une question de température. L’inactivité ne permet pas d’évacuer la chaleur de cette zone sensible.

L’hygiène de vie impacte beaucoup la qualité du sperme. La consommation d’alcool et de tabac à forte dose et régulière va faire diminuer la production et surtout le taux de spermatozoïdes actifs. Mais rien n’empêche de faire la fête de temps en temps, en buvant avec modération évidemment.

Vous en savez désormais plus sur les mythes et légendes autour du sperme. N’hésitez pas à partager votre résultat sur les réseaux sociaux !

Antoine BCHINI

Laisser un commentaire