pamplemousse lit vagin

À ce jour, beaucoup de jeunes ignorent en quoi consiste réellement la ménopause. On associe d’ailleurs souvent la sexualité au jeune âge. Mais détrompez-vous, ménopause ne signifie pas fin de libido.

Pour commencer, donnons la définition : la ménopause représente la baisse de la production d’oestrogènes et progestérones (hormones féminines), ce qui engendre l’arrêt des règles. Cette ménopause est divisée en plusieurs étapes. Premièrement, la périménopause, moment où les cycles menstruels deviennent irréguliers. Et deuxièmement, la postménopause, moment où la ménopause est confirmée. Tout ceci se produit généralement entre la quarantaine et la cinquantaine.

Ménopause, synonyme de changements

Comme vous pouvez vous en douter, vos émotions et votre physique connaîtront divers changements. Vos poils pubiens seront moins nombreux, et votre vagin pourrait s’atrophier, c’est-à-dire devenir plus petit et plus étroit dans le cas où la sexualité est inexistante.

Attention ! Ne prenez pas peur suite à ce que vous allez lire, cela concerne les femmes dont l’activité sexuelle (relations ou masturbation) n’est pas active. Rien de mieux qu’une activité régulière pour maintenir un vagin en bonne santé !

  • La sécheresse vaginale, la perte d’élasticité et l’acidité locale changeante, pourraient augmenter le risque d’infections et d’inflammations
  • L’épithélium vaginal (cellules notamment présentes dans la muqueuse vaginale) pourrait s’amincir et provoquer des saignements « après rapport » et des douleurs

… Mais pas forcément synonyme de désagréments

Plus de deux tiers des femmes connaissent une « renaissance » de l’activité et du désir sexuel après la ménopause. La sexualité n’est pas uniquement liée à la performance. Et en cas de troubles vraiment handicapants, comme des bouffées de chaleur par exemple, il existe des traitements pour mieux vivre sa ménopause.

L’âge de la ménopause est d’ailleurs le meilleur moment pour favoriser la masturbation. Car votre corps change, et c’est le bon timing pour se redécouvrir ! Les caresses sont un geste très conseillé par les experts. Et lors de rapports sexuels, les gels lubrifiants peuvent être sollicités, les sécheresses vaginales pouvant avoir lieu plus souvent. Un article sur le site est d’ailleurs disponible pour savoir quel lubrifiant choisir.

Sophie a 53 ans. Ménopausée depuis un an, elle nous explique le rapport de son corps à sa sexualité :

Il est possible de retarder sa ménopause

Il est possible d’avoir recours à une autogreffe de tissu ovarien pour retarder la ménopause de plus de dix ans. Mais des experts britanniques se disent préoccupés par cette opération qui consiste à retirer chirurgicalement une petite partie d’un des ovaires, qui sera ensuite mis sous forme de bande au congélateur. Ils pourront alors être décongelés et greffés au niveau des aisselles de la femme concernée.

Mais cette technique est habituellement utilisée pour les femmes atteintes de cancer. Pour une femme souhaitant retarder sa ménopause, la fiabilité et l’efficacité de cette opération ne sont pas prouvées à 100%. Jusqu’à aujourd’hui, seules onze femmes ont subi cette intervention, dont le prix s’élève d’ailleurs à 7 000€.

En somme, profitez de votre jeunesse actuelle et, malgré les changements qui vous attendent, retenez que vous vivrez une deuxième jeunesse dès la quarantaine !

Article de Valika ROBERT, vidéo d’Elisa BRUNEAU & Alexia JEANNEY

Laisser un commentaire